Home >> Les services de santé en Chine font face à d’énormes défis après le tremblement de terre

Les services de santé en Chine font face à d’énormes défis après le tremblement de terre

Au total, 480 personnes ont été blessées et 5,4 millions sont restées sans abri, ce qui représente un énorme défi médical et de santé publique pour les Chinois. Les organisations non gouvernementales se sont précipitées à l’aide du système médical de la Chine. Ils ont constaté que, bien que les besoins médicaux de base soient satisfaits, une expertise médicale et un équipement hautement spécialisés sont nécessaires de toute urgence. “ Qu’est-ce qui nous apparaît clairement, ” a déclaré Martin De Smet, chef de l’unité des urgences au siège de M &#x000e9 à Bruxelles, décida Sans Fronti & res, que les besoins fondamentaux de la santé publique, de la chirurgie générale et de la distribution des kits d’hygiène semblent être bien couvert, et nous avons deux rôles à jouer: dans des domaines médicaux très spécifiques et dans le domaine de la santé mentale.” En néphrologie, par exemple, le gouvernement chinois a déployé des machines de dialyse et du personnel supplémentaires dans la région, mais il a envoyé trois néphrologues ayant l’expérience du syndrome de l’écrasement pour fournir de l’expertise dans trois des hôpitaux. à Chengdu, la capitale provinciale, avec une capacité traumatologique et orthopédique. Dr De Smet a déclaré: “ Nous avons fait don de consommables très spécifiques tels que des filtres spéciaux, des kits de sang et d’autres matériels médicaux. Et pour aider au traitement des blessures de la colonne vertébrale, nous avons envoyé un chirurgien spécialisé. Bien qu’il y ait eu une énorme mobilisation de psychologues chinois pour aider les survivants à faire face au traumatisme, peu d’entre eux ont connu des catastrophes de masse. M é decins Sans Fronti è res envoie des psychologues travailler avec leurs homologues chinois et partager l’expertise qu’ils ont acquise lors de catastrophes similaires au Pakistan et en Indonésie. Le tremblement de terre a détruit de nombreux hôpitaux et la Croix-Rouge de Hong Kong est en le processus de construction d’hôpitaux temporaires pour desservir au moins 100 000 personnes dans la région jusqu’à ce que les installations médicales permanentes puissent être reconstruites. Le premier hôpital, comprenant des tentes et des bâtiments préfabriqués, devrait être achevé cette semaine.Wilson Wong Mok-fai, secrétaire général adjoint de la Croix-Rouge de Hong Kong, a déclaré, “ De là, nous pouvons travailler avec nos homologues locaux pour envoyer un certain nombre d’équipes médicales mobiles pour atteindre les zones reculées en vue d’un traitement médical et pour diffuser des connaissances sur la santé publique après le séisme. “ Nous envisageons également d’organiser ‘ former les formateurs ’ cours de traumatologie psychologique, en particulier pour les enseignants, les travailleurs humanitaires et le personnel de la Croix-Rouge acné. Nous espérons pouvoir leur fournir les connaissances et les compétences nécessaires pour traiter les personnes souffrant de troubles psychologiques. ” Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de rapports officiels d’épidémies, malgré la forte densité de population dans les camps de tentes et l’énorme défi eau propre. L’Organisation mondiale de la santé a envoyé du matériel de traitement de l’eau et d’assainissement ainsi que quatre trousses de santé d’urgence interinstitutions contenant chacune suffisamment de médicaments essentiels et de fournitures médicales pour traiter les maladies courantes chez un mois. L’OMS envoie également des experts pour aider le gouvernement à reconstruire l’infrastructure de santé dans la région. L’OMS a déjà identifié que le principal problème de santé du tremblement de terre est de prévenir et de contrôler les flambées de maladies transmissibles, ” a déclaré Eric Laroche, directeur général adjoint de l’OMS pour la santé dans les crises ” programme. “ Mais le défi à plus long terme est de savoir comment reconstruire au mieux son infrastructure sanitaire endommagée. ”